Remerciements
Retour
...........................................................
Le 8 janvier de l´an 2008, je reçois une lettre de l´American Bibliographical Institute, m´invitant à produire mes données bibliographiques afin que mon nom puisse figurer parmi les mil noms qui composent l´ouvrage "Great Minds of the 21st Century". .........................................................................................
Me mettre dans une galerie où nous avons Albert Einstein, le Professeur Stephen Hawking, Mark Twain, le Dr. Martin Luther King Jr., le Dalai Lama, Mahatma Ghandi, la Mère Theresa, Maya Angelou, le Premier Ministre Margaret Thatcher et John F. Kennedy, me paraît presque un sacrilège. Ce sont des noms qui se prononcent avec révérence et respect, cars ils appartiennent à des êtres sacrés des derniers cent ans.
.........................................................................................

Mais, qui me donne le droit de juger les critères de l´ "American Biographical Institute", une institution dont les cadres sont certainement des personnes extrêmement compétentes ? Je me rends bien compte de ce que ce n´est pas à moi de les juger. Il ne me reste qu´à me recouvrir d´humilité et comprendre que mon travail est à peine une toute petite partie du grand ouvrage de l´humanité. Neil Armstrong avait compris cela quand il mit pied sur la Lune et dit " Un petit pas pour l´homme, un grand pas pour l´humanité ".

Dans mon pays natal, seule la revue ANTENNA, une revue qui s´adresse aux radioamateurs, m´a un jour exprimé son héroïque et cordiale reconnaissance . Dans ma terre natale, le revue scientifiques m´ont toujours reçu avec indifférence et mépris. Il en résulte qu´on croit passer pour un fantaisiste quand on écrit au sujet de choses que peu de gens connaissent. Je ne peux toutefois pas me plaindre ; même Jésus (au moins un génie de l´espèce humaine) n´a pas été reconnu dans sa terre natale.
.........................................................................................

Et c´est exactement cela qui me fait écrire le présent remerciement à ce grand peuple américain, de manière formelle et publique. La faculté que j´ai fréquenté, est un don de ce peuple à mon Brésil bien-aimé, dans le cadre du programme USAID. J´ai étudié dans des livres américains, j´ai fait des expériences dans des laboratoires équipés d´appareils américains, et notre ordinateur, un IBM 1620, était un cadeau de la Fondation Ford. Des professeurs américains sont venus ici pour former les premiers élèves et futurs maîtres. J´ai étudié en anglais et j´ai utilisé les normes américaines. Au cours d´un stage chez GM je me suis distingué et, pour la première fois, j´ai attiré l´attention de nos frères du Nord. Ils voulaient à tout prix m´emmener au GMI, le " General Motors Institute " à Detroit. J´ai décidé de rester au Brésil, sachant très bien que j´y serais dépourvu de ressources et que j´y serais écrasé par l´abandon, les difficultés et le manque de compréhension. Voilà comment j´ai vécu ma vie scientifique.
.........................................................................................

Mais l´œuvre n´est pas terminée. Je me boucherai les oreilles de cire comme on fait les marins d´Ulysse afin de ne pas succomber aux chants de sirènes de la vanité. Je suis tout à fait convaincu que maintenant la seule solution est de résister aux chants des sirènes. Je sais parfaitement à quel point les objets de mes travaux sont importants pour l´humanité. Je dois accepter la reconnaissance, non pas de ma personne, mais d´un nouveau regard sur la connaissance humaine, d´une ouverture par laquelle on aperçoit des horizons dont on n´a jamais osé rêver. Je suis sûr que, dans peu de temps, ces travaux se seront fait connaître et qu´il recevront la reconnaissance méritée de la part de la communauté scientifique. Rarement un Prix Nobel n´a été aussi approprié pour honorer une connaissance qui peut réellement assurer la survie de l´humanité. Rarement une reconnaissance n´a été aussi essentielle, après tant de décades d´absence de bon sens. .........................................................................................
Je me rends très bien compte que rien de tout ceci ne peut tomber dans les mains de ceux qui n´aiment pas la Liberté ni la Démocratie. Le pouvoir économique et militaire apporté par cette connaissance est énorme. Je m´excuse de ne pas avoir dit cela plus tôt. Je sais que cette connaissance peut éventuellement être utilisée pour faire du mal. Mais, cela fait partie de la nature humaine.
.........................................................................................

Je désire également remercier la 'Royal Society' pour la considération qu´elle m´a donné et pour avoir publié un de mes articles mordants. .........................................................................................
Le 6 mars 2008, je reçois un courrier du « International Biographical Centre », Cambridge, Angleterre, me demandant de leur envoyer mes données biographiques afin que mon nom puisse figurer dans leur publication “2000 Outstanding Intelllectuals of the 21st Century Awards Programme". Je répète, publiquement, mes remerciements les plus sincères.
.........................................................................................

Mais ce n´est pas tout.
.........................................................................................

Voilà que le 27 mars 2008, je reçois l´invitation de devenir membre du Conseil d´Administration du IBC. En tant que « Deputy Director General” , une de mes tâches sera d´indiquer des personnes dont la biographie dénote une importance pour l´humanité et qui méritent une reconnaissance internationale. Je n´y vois guère un privilège, mais plutôt une responsabilité extrêmement lourde. J´aurai le droit d´ajouter la sigle DDG à mon nom. Dans toutes les publications de l´IBC, mon nom figurera comme membre du Conseil d´Administration et représentant du continent américain, dont l´Amérique Latine fait partie. Parmi de nombreux d´autres avantages, je pourrai utiliser du papier à lettres et des enveloppes à l´entête de l´IBC. Je répète, publiquement, l´expression de ma gratitude la plus profonde. J´assure à toutes les institutions qui m´ont offert de faire partie de leurs membres que j´espère profondément que je leur ferai honneur par mon travail et mon dévouement.
.........................................................................................

Dans le cas où ce travail n´arrivait pas à être connu sous peu, il se peut qu´un jour quelqu´un comprendra mes mots. Les idées sont toutes ici, pourtant sous forme de codes. Cela peut prendre des décades avant que quelqu´un comprenne ce que j´écris. Je crains toutefois qu´il ne restera pas tellement de temps à l´humanité. Albert Einstein dit, avec génialité, que la gravité provoque une déformation de l´espace. Plus d´une demi-siècle s´est écoulé avant que je dise :
.........................................................................................

- Oui Mesdames et Messieurs, c´est ça la quatrième dimension !
Et cela ne se comprend que dans l´Hyperespace !
.........................................................................................
.

Retour