Le Pellerin
traversant l´hyperespace
Retour
...........................................................
Le présent article est dédié au peuple de l´Amérique du Nord.
Je partage ses idées sur la démocratie, la liberté,
la justice et l´égalité des chances.
Je me permets de m´adresser à ce grand peuple qui s´est
transformé en leader du monde, et lui communique qu´il
maintiendra sa position de chef aussi longtemps qu´il portera
la démocratie, la liberté et la justice dans son cœur.


.........................................................................................

Mes articles parlent de physique. Dés maintenant, j´insiste sur le fait que mes spéculations vont aussi loin que la physique elle-même. Je suis parfaitement conscient de ce que nous nous trouvons au bord de la connaissance humaine. Et, d´autre part, je sais que la connaissance humaine est convergente. Je laisse à des gens plus compétents que moi toute éventuelle convergence vers la philosophie ou certains aspects religieux. .........................................................................................
Ceux qui lisent mes articles s´exposent à une avalanche de concepts nouveaux. L´inconnu a toujours des aspects surprenants. Mais il y a aussi toujours le bon sens et l´expérience qui nous inspirent. L´incroyable ne va pas à l´encontre des faits mais – bien au contraire – nous fait souvent découvrir des explications insolites. .........................................................................................
Je suis conscient et je reconnais humblement que mes écrits peuvent contenir des erreurs. D´autre part, je suis dans la conviction que mon travail contribue considérablement à la compréhension de la physique. .........................................................................................
Grace aux décades d´étude que j´ai consacré à l´hyperespace je crois que je peux me permettre d´en parler de manière un peu moins rigoureuse. .........................................................................................
Nous allons donc nous imaginer un être -- appelons le Gabriel -- qui vit dans l´espace quadridimensionnel, Daled. Voyons d´un peu plus près comment il vit. .........................................................................................
A nos yeux, habitants de l´espace Guimel, il se passent des choses étranges avec ceux du Daled. .........................................................................................
Imaginons un coffre. Un de ces coffres gigantesques, comme on en trouve dans les banques. La direction de la banque a décidé de sceller la porte du coffre par un cordon de soudure. Aussitôt fait. Ils coulent un mur de béton contre la porte du coffre. Ainsi, le coffre est fermé hermétiquement. .........................................................................................
Pour Gabriel, le personnage de Daled, telles mesures sont parfaitement superflues. .........................................................................................
Pour Gabriel, rien n´est fermé en Guimel. .........................................................................................
Supposons que Gabriel se trouvait à l´intérieur du coffre au moment de la fermeture de la porte. Pour en sortir, Gabriel fait simplement un pas en direction W, un axe de coordonnées qui nous est impossible. En Daled, il avance en direction de X, par exemple, et s´il avance au-delà des limites du coffre, il fait un pas en arrière, en Daled, et simplement revient à notre espace Guimel. .........................................................................................
Aveuglément. .........................................................................................
Si Gabriel arrive à voir en quatre dimensions, il simplement sort do coffre en Daled, va et revient à notre espace Guimel, en dehors du coffre. .........................................................................................
Cela ne vous dérange pas si je reviens à une de mes petites histoires préférées, l´histoire de la fourmi et de la mouche?
.........................................................................................

Supposons que la fourmi est une petite créature essentiellement bidimensionnelle. Réfléchissant bien, c´est bien ça. .........................................................................................
Il y a un bonbon sur une table couverte d´une nappe. Utilisant un morceau de craie empoisonnée, nous dessinons un cercle autour du bonbon. .........................................................................................
Pour la fourmi, le bonbon est inaccessible. Elle sent l´odeur du sucre, mais elle ne peut pas s´y approcher sans marcher sur le trait de craie empoisonnée. .........................................................................................
Tout à fait par hasard, une mouche vole au-dessus du bonbon. .........................................................................................
Les mouches sont des créatures tridimensionnelles. .........................................................................................
La mouche survole la ligne de poison, pose sur le bonbon, se régale et repart. .........................................................................................
Etant donné qu´elle st une créature tridimensionnelle, la mouche s´en va vers le haut, en direction Z, une direction qui n´existe pas pour la fourmi, et disparaît. .........................................................................................
La mouche fait en trois dimensions ce que Gabriel fait en quatre dimensions. .........................................................................................
Gabriel a une boîte. Une hyperboîte, à vrai dire. Et cette hyperboîte est très bien fermée. .........................................................................................
Miguel est un être pentadimensionnel. Miguel habite l´espace Hei. (Hei est la cinquième lettre de l´alphabet hébraique). Il regarde l´hyperboîte fermée de Gabriel et sourit. .........................................................................................
Pour lui cette boîte est ouverte!
.........................................................................................

Il peut introduire une main dans la boîte de Gabriel, de la même manière que nous pouvons prendre le bonbon qui se trouve sur la table, sans toucher la ligne empoisonnée qui l´entourne. .........................................................................................
Mais ce n´est pas tout!
.........................................................................................

Miguel, et Gabriel également, peuvent introduire leurs mains dans l´espace Guimel, de la même façon que nous introduisons une main dans un aquarium domestique. Des poissons y vivent leur petite vie dans leur petit monde, l´aquarium. A vrai dire ce sont des prisonniers, prisonniers dans leur espace liquide. Supposons maintenant que les parois de verre de notre aquarium ont des surfaces semi-miroitées, de sorte que les poissons ne peuvent pas nous voir. Nous sommes parfaitement en mesure d´interférer dans leu vie et de voir ce qui leur arrive. Miguel peut nous observer, de même que nous pouvons observer les poissons dans cet aquarium un peu spécial. Il peut envahir notre espace Guimel, ou tout simplement y introduire une main. Il peut se trouver à courte distance, mathématiquement parlant, tout en restant complètement invisible et hors de portée. .........................................................................................
Miguel peut nous observer. .........................................................................................
Offrons encore une liberté physique à Miguel. .........................................................................................
Miguel n´est líe à aucune dimension temporelle d´avancement obligatoire ; il n´st pas lié au temps. Ainsi, Miguel peut se déplacer librement dans le temps ; un peu comme nous nous déplaçons sur une route. .........................................................................................
Dans de telles conditions, Miguel peut voir le moment de notre naissance et le moment de notre mort. Il peut regarder en arrière et en avant et voir tous les instants de notre vie, un peu comme nous pouvons voir tous points d´une route. Nous pouvons nous arrêter en n´importe que point de la route et faire des choses. Nous pouvons planter un arbre, par exemple. Ainsi, Miguel pourrait aller à n´importe quel moment de notre vie et se rendre visible, tel que nous faisons quand nous introduisons une main dans l´eau de l´aquarium. .........................................................................................
Comme il a déjà été dit à plusieurs reprises, il n´existe ni futur ni passé dans le Cosmos, tout est présent. Pour nous, seul le futur peut devenir présent, et seulement le présent peut devenir le passé. Dans aucun cas pouvons nous arrêter le temps. .........................................................................................
Bien, cher lecteur, je vais maintenant aborder une des matières les plus délicates que j´ai jamais touché. .........................................................................................
J´aimerais m´approcher de la prémonition humaine. .........................................................................................
En conséquence du niveau élevé actuel des connaissances de l´être humain nous nous trouvons devant un choix : soit l´être humain n´est pas simplement de la matière, ou l´homme est une être venu de hyperespace et qui n´est pas prisonnier du temps. Et nous informe sur l´avenir. .........................................................................................
Le découverte de l´hyperespace met en évidence une convergence inespérée de la science et des fois humaines les plus anciennes. Comme je l´ai dit avant, à partir de maintenant, les hommes de science sérieux ne pourront plus être matérialistes. Cela se trouve en désaccord avec la pensée scientifique du XXième siècle, quand ils essayaient d´expliquer tout par la chimie et des phénomènes purement matériaux. .........................................................................................
Un nouvel horizon est ouvert ; la science ne sera plus jamais ce qu´elle était auparavant. .........................................................................................
Une autre caractéristique que j´aimerais mettre en évidence est tout simplement une question de logique. .........................................................................................
Dans l´hyperespace, tout est présent et rien ne peut être caché. Vous vous souvenez de l´hyper-boite de Gabriel? La vertu est basée sur le connaissance de la vérité. Ainsi, je crois profondément que Cosmos et morale sont la même chose. .........................................................................................
Je suis convaincu de ce que la connaissance de ce fait rend les hommes et leurs gouvernants plus honnêtes. Dans le Cosmos, nous sommes tous frères. Nous nous trouvons tous dans une vitrine. Nous nous trouvons tous dans la mire d´êtres supérieurs venus du Cosmos, et l´Homme ne sera en aucun cas capable de les tromper. .........................................................................................
L´hyperespace permettra un progrès spectaculaire par biais de l´Hyperphysique. La connaissance de l´hyperespace fait que certaines symétries et analogies apparaissent d´une manière naturelle. Personne ne sait autant sur l´antimatière que moi. .........................................................................................
Les considérations au sujet des forces de champ sont des applications directes de l´hypergéométrie, soit des considérations simplement géométriques. .........................................................................................
J´avais prévu, en théorie, l´accélération de l´expansion de l´Univers, à une époque quand tout le monde pensait que l´expansion était diminuait. Le monde académique l´ignore toujours. .........................................................................................
J´ai découvert la Belumière, la lumière de l´ant-matière, tout en utilisant des dispositifs d´une simplicité admirable. Narquoisement, je ne dispose pas de millions de Dollars ou d´Euros pour financer mes recherches. J´ai toujours travaillé avec les moyens modestes qu´un petit fermier comme moi peut se permettre. J´ai acquis bon nombre de bons livres et j´ái eu la bibliothèque de l´USP et d´autres institutions à ma disposition. J´ai utilisé l´expérience de tiers et ma connaissance de l´Hypergéométrie. Malheureusement pour le monde académique, mon livre 'Hypergéométrie', pour lequel j´ai solicité les droits d´auteur en 1994, n´a été publié qu´en 2009. Une des conséquences est que les physiciens les plus brillants ont du se satisfaire sans avoir accès à cet outil tellement crucial. Et c est aussi pourquoi ma production scientifique c´est vue tellement riche; je t ravaille seul. Ce 19 novembre 2009, à l´âge de 63 ans, je relate des sans la moindre difficulté des faits comme la contraction de l´espace et l´expansion du temps dans le cadre de la théorie de la relativité. La communauté scientifique mondiale n´a toujours pas accès à cette connaissance. .........................................................................................
Par le sentiment que nous nous sentons observés par quelque chose, par quelqu´un, qui, il est vrai, nous ne surpasserons jamais, je garde dans le fond du cœur et avec beaucoup de tendresse l´espoir que la science pourra un jour créer un homme meilleur, que la science arrivera à rendre nos gouvernants plus honnêtes. Rendre l´Homme meilleur était d´ailleurs le but de la philosophie grecque classique. .........................................................................................
Ce que j´écris ici n´est guère plus qu´un point de vue personnel, toutefois basé sur deux piliers solides: la connaissance et la vérité. .........................................................................................
Je n´ai pas l´intention d´entre davantage dans ces considérations, je n´en ai d´ailleurs pas la compétence. Je veux à peine démontrer qu´au cours du XXe siècle, sous le signe du verseau, la connaissance humaine fera un grand bond en avant. .........................................................................................
.

Retour