Méditations au sujet du 'Big Bang'
Retour
...........................................................
Je n´arrive guère à résister à la tentation de faire quelques remarques au sujet du Big Bang. Nous savons tous très bien, que l´instant auquel la Big Bang s´est produit était marqué par une singularité jamais vue auparavant, et qui ne se répètera peut-êtret plus jamais. .........................................................................................
Mais pourquoi parlerait-on du Big Bang sur un site qui traite de l´hyperespace?
.........................................................................................

Tout simplement parce que le Big Bang est encore un événement qui ne trouve pas sa place dans notre petit monde où l´avancement du temps est impératif.

Le développement de notre Univers a démarré au moment où le Big Bang s´est produit, toutefois...
Le frère-jumeau de l´Univers, l´anti-Univers, a également apparu en ce même instant. De fait, cet anti-Univers est constitué d´antimatière. Nous ne sommes pas à même de voir la Belumière, c.à.d. la lumière de l´antimatière. Je peux dire que l´humanité l´ignore. En ce moment je suis en attente d´une réponse du gouvernement suédois concernant les droits sur la bélumière et je ne devrais pas insister sur ce sujet. La seule chose que je peux me permettre ici, est d´exprimer mon désir de pouvoir baptiser, et ainsi distinguer, la première étoile d´antimatière que je verrai, donc la première étoile d´antimatière vue par l´Homme, par le nom de Rozaline (le nom de ma femme). Ce sera son cadeau de Noël 2008. Du reste, je ne peux rien renseigner, même pas sa position dans le ciel.
.........................................................................................

A ce jour, et par le simple fait que je suis au courant de la Belumière, je la personne qui sait le plus au sujet de l´antimatière. A partir du moment où la connaissance de la Belumière se sera répandue davantage, de nombreux hommes de science surpasseront – par simple compétence – tout ce que je puisse dire au sujet de l´antimatière. .........................................................................................
Il y a grand nombre de fait extrêmement intéressants concernant la relation entre l´Univers et son frère gumeau. Tout d'abord nous avons les forces répulsives, dont je parle largement dans mes articles depuis 1998. J´ai passé plus de dix ans me consacrant à l´étude de l´antimatière. Il y a des particularités inhérentes à l´énergie qui laissent tout astrophysicien bouche-baie. Mais je ne devrais pas insister davantage sur ce sujet en ce moment. .........................................................................................
La connaissance plus étendue concernant le Big Bang révèle que c´était un moment bien plus grand que ce que nous avions pu rêver. En nos jours, nous élaborons nos hypothèses concernant les premiers instants (des fractions de secondes) du Big Bang. J´aimerais avertir les experts que ce sujet est bien plus compliqué qu´il ne semble. .........................................................................................
Le temps est une aire où règnent d´énormes déformations gravitationnelles, électrique, magnétiques, nucléaires et autres. Il n´strictement rien à voir avec le temps qu´indiquent nos horloges, que ce soient les plus chères...
Je vous prie de bien vouloir lire un autre article sur ce site : Un petit pas vers le champ unifié.
.........................................................................................

Mais, qu´il y avait-t-il une seconde avant? A peine une fraction d´une seconde avant? Une seconde avant, la vacuité, le vide absolu, l´obscurité, l´éternité...
Une seconde avant, notre Univers était absolument vide, statique, un endroit où même le temps l´avançait pas. Le tic-tac du Grand Maestro de l´Univers était mort, ou mieux dit, il n´existait même pas.
Le croyants trouvent cette situation très belle. Elle nous mène nécessairement au moment de la Création.
Mais ce n´en n´est pas bien ainsi.
.........................................................................................

Le Big Bang (l´Univers et l´anti-univers) vient du Cosmos!

.........................................................................................

Oui, mes chers lecteurs, nous voilà dans une situation complètement nouvelle, une situation dans laquelle nous ne trouvons rien qui a un sens sans l´intervention du Cosmos!
.........................................................................................

Le Big Bang nous vient de l´hyperespace!
.........................................................................................

Comment cela va finir?
.........................................................................................

Nous pouvons arriver à la conclusion que cela va finir exactement comme cela a commencé : le vide, le néant. .........................................................................................
Nous savons que, au moment de la rencontre de matière et de son antimatière, une certaine quantité d´énergie est libérée. Où va-t-elle donc, cette énergie?
.........................................................................................

Les réponses aux questions relatives à l´énergie sont infiniment plus complexes que nous pouvons nous imaginer en ce moment. Nous savons à peine ce que la loi la plus cruelle nous a enseigné, c´est à dire la seconde loi de la thermo-dynamique : tout nous amène à l´anarchie, au désordre, à l'uniformité, à l´anéantissement.
La tyrannie inhérente à la seconde loi nous met sous pression : le temps, ce temps qui impose inévitablement le sens d´un processus irréversible.
Je sui convaincu de ce que - après à peine quelques 14 milliards d´années (mesurées au moyen de quelle horloge?) – ce processus est toujours comparable à un nouveau-né. Le cycle est apparemment astronomique.
.........................................................................................

Ne oublions pas que le temps n´existe pas dans le cosmos.
Il s´agit vraisemblablement de ma pensée la plus abstraite de toutes, difficile à être acceptée parce que le temps nous est une notion tellement courante.
.........................................................................................

Le but que cet article prétend atteindre est également un avertissement à l´espèce humaine. Nous n´avons pas la moindre valeur. Nous sommes les plus infinitésimaux des infinitésimaux. L´histoire de l´Humanité est tellement courte et possède tellement de particularismes que l´on peut dire qu´elle représente à peine un instant. Notre planète, notre terre, est tellement petite dans la voie lactée, une constellation dans l´immensité de l´Univers, que nous pouvons franchement dire que nous sommes un point mathématique dans notre Univers, cet Univers qui, à son tour, est une fraction infinitésimale du Cosmos!
.........................................................................................
.........................................................................................
.

Retour