L´aurore d´une nouvelle aire
L´antigravité
Retour
...........................................................
Le présent article a été envoyé à la Royal Society,
où il a été enregistré sous la référence ID=RSPA 2008-0324.
Bien qu´il n´ait pas été approuvé pour publication,
son auteur se sent très honoré et est profondément
reconnaissant pour le simple fait que son article a
été examiné et apprécié par les éditeurs de la plus
importante académie des sciences du monde.
Ella a été fondée en 1660 et a connu parmi ses membres
plusieurs des plus célèbres de l´histoire de la physique.
.........................................................................................

Oh muse, inspire-moi, et montre-moi comment je peux dévoiler les secrets de l´hyperespace à l´humanité. Je sais que l´hyperespace embrasse l´ardeur du feu mythologique de Prométhée. Que les hommes aient, cette-foi ci, plus de sagesse et de modestie ! Je demande pardon à la divinité suprême, et de ne pas être puni comme Prométhée, alors qu´il ne s´était livré à aucun mal si ce n´est la divulgation du secret du feu à l´espèce humaine, non pas pour son mal, mais pour le bien de l´humanité. .........................................................................................
Il est impossible d´exagérer l´importance de la compréhension de l´hyperespace. L´hyperespace est plus important à l´histoire de l´humanité que la maîtrise humaine du feu. .........................................................................................
Si on prend quatre pieds de table, quelques planches d´une longueur appropriée et une poignée de clous, on est encore loin d´avoir une table. Pour que nous ayons une table, il faut quelque chose de plus, et aussi quelqu'un qui monte la table. Les pieds, les planches et les clous doivent encore être assemblés et ainsi se transformer en un nouvel objet. Ce nouvel objet, la table possède des particularités qu´aucun de ses composants ne possède. Nous pouvons nous asseoir confortablement à la table montée et prendre un repas, une chose qu´aucun de ses composants ne nous offre même pas en partie. .........................................................................................
Les espaces de n dimensions nous sont connus depuis le 19ème siècle. Ils montrent leur puissance au moment où l´on étudie les tenseurs. On les a considéré quasi une curiosité mathématique, complètement abstraits et inutiles, vu qu´ils n´avaient rien à voir avec notre réalité. Les règles des espaces vectoriels s´appliquent parfaitement bien à des espaces de n dimensions. Même ainsi, nous n´arrivons pas à dessiner une figure dans un système cartésien de quatre axes mutuellement orthogonales. .........................................................................................
Il manquait encore une chose; les concepts. Il fallait encore monter les concepts. .........................................................................................
La découverte d e l´hyperespace dévoile que nous sommes plongés dans l´hyperespace et emprisonnés en trois dimensions. A partir du moment où nous nous rendons compte de ce qu´il y a là est le Cosmos (dimensions infinies), les choses prennent un sens différent. Nous commençons à comprendre le sens de grand nombre de choses qu´au paravent nous ne pouvions pas vérifier à travers les yeux de la science. La science est capable d´élargir notre vision par le biais des religions ou par les réalités que les religions nous enseignent. La philosophie, toutefois, nous oblige à affronter de nouveaux défis. Nous sommes même amenés à changer notre manière de vois les animaux. .........................................................................................
Une fois de plus, l´Homme devient plus petit et plus insignifiant. .........................................................................................
Avant tout, ce qui change est notre manière de pratiquer la science. .........................................................................................
La physique quantique trouve son origine dans la découverte que l´électron peut à peine assumer certains niveaux bien définis d´énergie dans son orbite autour d´un noyau d'hydrogène. De là le mot 'quantique', du Latin 'quantum'. Cela ne signifie nullement qu´il existe une unité d´énergie minimale ou chose similaire. Cela signifie à peine que certains niveaux énergétiques correspondent à des valeurs stables. car tous les autres feraient que l´électron irradie. L´électron diffusera la quantité exacte d´énergie qu´il contient en excès, de façon à ce que celle-ci correspondra exactement aux valeurs d´énergie admissibles. Les implications de ce simple fait peuvent être observées dans la nature. Dans l´ensemble, les conséquence, parfais étranges, s´appellent Physique Quantique. .........................................................................................
La physique quantique est la physique de l´incertitude, et les mathématiciens l´appellent gentiment la Physique des Statistiques. Les probabilités déguisent notre ignorance. .........................................................................................
Je vais vous dresser un tableau. .........................................................................................
Imaginons un homme qui peut diriger son regard à peine vers le sol. .........................................................................................
Il peut percevoir la présence d´oiseaux à peine par leurs hombres projetés sur le sol. .........................................................................................
Avec le temps, il pourra distinguer l´hombre d´une pigeon de l´hombre d´un faucon. Comment pourra-t-il savoir si le faucon intercepte le pigeon, regardant à peine le sol?
.........................................................................................

Il n´y a pas moyen, car il ne possède aucune information relative à l´altitude. .........................................................................................
Le temps passant, il fera ses statistiques. .........................................................................................
Lorsque l´hombre du faucon avance en direction de l´hombre du pigeon à une certaine vitesse etc. une collision est fort probable. .........................................................................................
C´est tout qu´il pourra affirmer. .........................................................................................
Pourquoi?
.........................................................................................

A cause du manque d´informations. .........................................................................................
L´incertitude de la physique quantique trouve son origine dans notre ignorance de ce qui se passe au delà des trois dimensions. Il se peut que viendra un jour où l´Homme sera capable de faire naître des conditions au-delà de nos trois dimensions, et les incertitudes disparaîtront. Jusqu'´à ce point, l´Homme devra changer sa façon de faire de la science. Un plus un ne fera pas toujours deux, main nous savons pourquoi. .........................................................................................
La découverte de l´état multidimensionnel du temps (tellement évident!) du temps bouleverse complètement l´idée que nous nous faisons du temps. .........................................................................................
Tout est présent. .........................................................................................
Bien que, une fois de plus, nous nous trouvons prisonniers dans une seule dimension inconditionnelle du temps. Pour un être qui n´est pas soumis aux délimitations de la matière, il est possible de voir le moment de notre naissance e, amplifiant son champ de vision, voir le moment de notre mort simultanément. .........................................................................................
Notre nature humaine nécessite quelque chose de différent de la matière pour explique la prémonition. Dés qu´il est devenu parfaitement acceptable que tout est présent, les délimitations touchent à peine la matière. Une singularité non-matérielle en nous, nous permet de voir le proche avenir. Il en existe la preuve scientifique. Les chiens s´aperçoivent quand leurs maîtres sont sur le point d´arriver à la maison. Cela peut paraître impossible, mais on en a déjà observé des preuves scientifiques. Donc, les chiens, et par extension les animaux, possèdent cheque chose au-delà de la matière.
Nous devons voir par d´autres yeux les vérités que le Bouddhisme nous enseigne. Et les animaux...
.........................................................................................

D´innombrables découvertes fantastiques attendent l´espèce humaine. .........................................................................................
Pour le monde académique, la découverte de l´hyperespace ferme l´aire du matérialisme. A partir de maintenant, les hommes de science seront obligé de coexister avec les énigmes du Cosmos, complètement inconnus à nos jours. Il existe des spéculations bien anciennes supposant la contribution d´êtres extraterrestres. Des travaux de recherche ont été réalisé afin de savoir comment les peuples anciens ont subitement réussi à obtenir des connaissances qu´ils n´avaient pas la moindre chance de conquérir. Ils ont accompli des œuvres de génie civil sous la direction de l´inconnu. .........................................................................................
Les anciens Grecs disaient que les mathématiciens, poètes et autres hommes de science réalisaient leurs œuvres sous la domination des deus. Actuellement, le spiritisme nous enseigne que nous sommes capables de pratiquer la psychographie. Il s´agit d´explications très similaires ayant des bases très différentes. On m´a parlé d´un rapport écrit par un poète de langue Portugaise, disant que ce qu´il écrivait n´était pas à lui. Il dit que, quand l´inspiration lui vint, il s´asseyait devant une feuille de papier, stylo à la main et s´évanouir. Ainsi qu´il revint a ses esprits, des choses belles qu´il n´arrivait pas très bien à comprendre figuraient sur le papier. L´insuline a été inventé dans un rêve. Et combien d´avances scientifiques n´ont pas été faites de manière similaire et que, enfantinement, nous appelons 'd´inspiration'. Il se peut que nous recevions réellement de l´inspiration du Cosmos. Je me suis toujours humblement intitulé de messager, conscient de ce que je transporte n´est rien de plus qu´un message qui ne m´appartient pas. Je me vois beaucoup plus comme prophète qu´homme des sciences. .........................................................................................
Il suffit d´apprendre l´hypergéométrie pour pouvoir commencer à étudier l´hyperespace. .........................................................................................
A peine comme introduction et pour démontrer l´utilité des concepts de l´hyperespace, nous devrions nous pencher sur les forces de champ. .........................................................................................
Rien ne provoque la curiosité des scientifiques plus que les forces. .........................................................................................
Rien n´est plut captivant et plus provocateur... .........................................................................................
La définition classique de 'force' dit : 'toute cause capable de déformer un corps et/ou d´en modifier l´état de repos ou de mouvement'. .........................................................................................
Albert Einstein a sérieusement étudié la force de la gravité. Einstein disait que le champ de gravité déforme l´espace. Malheureusement il ne connaissait pas l´hypergéométrie ni l´hyperespace et il ne pouvait donc pas formuler un concept mathématique. Parler de déformation de notre espace nous reconduit à la quatrième dimension au moins. D´autre part, Einstein a passé une grande partie de sa vie adulte à la recherche de la théorie du champ unifié. Je suis sûr que la présente étude sera encore une contribution dans ce sens. .........................................................................................
Dans 'Théorie de champ' le professeur Landau décrit très bien les forces de champ. Par le fait que, comme tout bon Européen, Landau était un mathématicien accompli, il a formulé ses concepts à travers d´une mathématique à la portée de peu de gens. La mathématique n´est toutefois rien de plus qu´un modèle. Un modèle limité, par lequel nous essayons de décrire un phénomène physique. Nous ne pouvons pas nous perdre dans les labyrinthes mathématiques, mais nous ne pouvons pas non plus nier son aide. Qu´elle soit présente en sa juste mesure, aurait dit Saint Thomas... .........................................................................................
Laissez-moi vous dite: toute force déforme l´espace; toute force est un effet de champ. .........................................................................................
Mais commençons par le début. .........................................................................................
Nous allons analyser à peine deux forces de champ: la force électrique et la force de la gravité. Mise à part une constante, les équations sont exactement égales dans les deux cas. .........................................................................................
Parlons un peu de la force électrique, ou électrostatique. .........................................................................................
Pour la force électrostatique il existe deux types de charge: la charge positive et la charge négative. Nous pouvons électrifier grand nombre de matériaux par simple friction. Il s´agit de la triboélectricité. Lorsque nous entreprenions des expériences avec des matériaux électrifiés (la première fois c´était de l´ambre) nous découvrîmes rapidement qu´il existe deux types d´électrification, chacune correspondant à un types différent de charge électrique. Comme le pendule électrostatique, qui consiste en un petit morceau de boule-de-neige suspendu par un fil extrêmement fin qui se charge au moment de toucher un matériau électrifié quelconque, nous pouvons découvrir les axiomes de base de toute l´électrostatique, qui sont:
.........................................................................................

  • Les charges égales se repoussent.
  • Les charges contraires s´attirent. .........................................................................................
    Compte tenu de ces principes et des équations fondamentales de l´électrostatique:
    .........................................................................................




    nous sommes en mesure de réaliser une étude approfondie de l´électrostatique. .........................................................................................
    Avec l´aide de l´hyperespace, j´aurais encore une chose à ajouter. Voyons l´équation de champ d´d´une charge q. .........................................................................................



    F e E sont des vecteurs. .........................................................................................
    D´un point de vue hyperespace, le champ E déforme notre espace tridimensionnel. Il s´agit d´une déformation à la quatrième dimension, de façon à ce que la charge q soit soumise à une perturbation quasi géométrique. .........................................................................................
    Expliquons un peu mieux comment serait cette perturbation:
    .........................................................................................

    Prenons un simple table, couvrons-la d´une nappe et servons un repas. .........................................................................................
    La surface de la nappe s´approxime fort d´un plan. .........................................................................................
    Considérons trois points sur la nappe. .........................................................................................
    Nous pouvons dessiner un triangle en reliant les points et vérifier dans ce triangle toutes les propriétés que nous aurions apprises au cours de géométrie euclidienne. .........................................................................................
    Maintenant, plaçons une noisette sur la table, en-dessous de la nappe. .........................................................................................
    Regardez bien la nappe... .........................................................................................
    A l´endroit où se trouve la noisette, nous avons une bosse, une irrégularité des propriétés géométriques de sa surface. .........................................................................................
    Et voilà une petite fourmille (petit créature essentiellement bidimensionnel) qui se promène sur la nappe et ne s´aperçoit éventuellement pas de la bosse provoquée par la noisette. .........................................................................................
    Supposons maintenant que notre petite fourmille est géomètre. Une petite fourmille avec un solide bagage en géométrie euclidienne. Par pur hasard, notre fourmille géomètre décrit un triangle sur la nappe de telle manière qu´un des côtés repose sur la bosse crée par la noisette. .........................................................................................
    Pauvre petite fourmille!
    .........................................................................................

    Elle ne sera certainement pas en mesure de vérifier en ce triangle les propriétés géométriques qu´elle connaît. .........................................................................................
    C´est exactement ce qui se passe avec nous en ce qui concerne les champs. Albert Einstein a déjà dit que le champ gravitationnel déforme l´espace. .........................................................................................
    Apparemment, pour nous, rien ne s´est passé. Pourtant, il se passe certaines choses étranges. Le simple fait que la lumière se dévie à proximité d´n grand champ gravitationnel (fait scientifiquement prouvé) nous prouve qu´íl se passe une chose étrange. .........................................................................................
    Si; Einstein avait raison. L´espace se déforme sous l´action du champ gravitationnel. .........................................................................................
    Et moi je vous dis que le champ électrique déforme l´espace. .........................................................................................
    Et je n´ai pas besoin de la preuve. .........................................................................................
    Nous savons que les charges électriques contraires s´attirent. Du point de vue de l´hyperespace, les déformations contraires aux charges de signal opposé font apparaître en elles une force d´attraction, tandis qu´une déformation dans le même sens nous fera observer une force de répulsion. Encore du point de vue de l´hyperespace et voyant en la quatrième dimension et attribuant à la quatrième dimension un axe cartésien E, on pourrait dire qu´une charge positive provoquerait une déformation dans le sens positif de l´axe E, et une charge négative provoquerait une charge négative une déformation dans le sens négatif de l´axe E. Ainsi nous avons la représentation de ce qui se passe dans l´espace (en quatre dimensions) à proximité d´une charge électrique. .........................................................................................
    La première généralisation que nous aurons apprise sur l´hyperespace est qu´une force de champ déforme notre espace tridimensionnel. .........................................................................................
    Ainsi nous aurons acquis un nouveau modèle physique. Les forces de champ provoqueraient des déformations de notre espace tridimensionnel et ces forces seraient associées à cette déformation. .........................................................................................
    Jusqu´à ce point, le modèle paraît avoir peu d´utilité. .........................................................................................
    Jetons maintenant un coup d´œil sur les forces gravitationnelles. .........................................................................................
    L´équation de la gravitation universelle peut s´écrire comme suit:
    .........................................................................................




    Comme nous l´avons déjà dit, cette équation este exactement égale à l´équation de l´électrostatique. .........................................................................................
    Nous pouvons même écrire la même équation de champ comme dans le cas antérieur:
    .........................................................................................




    Comme nous le savons, notre poids P est égal à notre masse m multiplié par l´accélération de la gravité g. Cette équation est très connue. .........................................................................................
    Nous savons également que l´espace à proximité de l´objet de masse M est déformé par l´action de la gravité. .........................................................................................
    Dénommons un axe cartésien orthogonal d´axe G. Il se trouve en position perpendiculaire aux trois axes de notre espace à trois dimensions. .........................................................................................
    « Quid prodest? » Pour cela qui? auraient dit le Romains. .........................................................................................
    Du point de vue de l´hyperespace, notre intuition commence à être stimulée. Notre soleil déforme l´espace tétra-dimensionnel par une déformation sur l´axe G de la quatrième dimension dans le sens positif. .........................................................................................
    Génial!
    .........................................................................................

    Qu´est-ce qui provoquerait une déformation dans le sens négatif?
    .........................................................................................

    Quand on regarde l´équation de la gravitation universelle il devient assez clair que la mase négative donnerait lieu à une déformation négative de notre espace. .........................................................................................
    Excellent!
    .........................................................................................

    Comment serait la force produite par l´interaction gravitationnelle d´une masse négative avec une masse positive?
    .........................................................................................

    La réponse est évidente: répulsion!
    .........................................................................................

    Maintenant nous allons comprendre la signification physique de nos observations mathématiques. En quoi pourrait consister une masse négative?
    .........................................................................................

    Pure spéculation: l´antimatière. .........................................................................................
    Et c´est ainsi que nous arrivons à la conclusion que l´antimatière dit repousser la matière. .........................................................................................
    Assez logique. .........................................................................................
    La coexistence de la matière et de l´antimatière n´est pas possible. Après le Big Bang, la seule possibilité de protéger de la matière récemment formée de l´antimatière, elle aussi récemment formée, se situe dans le fait qu´elle se repoussent le plus loin possible l´une de l´autre et qu´elles maintiennent la stabilité et leur propre existence. Dans toues nos expérience de laboratoire, la "création" d´électron est toujours accompagnée de la "creation" d'un positron (antiélectron). Parmi d´autres, ces expériences nous amènent à la conclusion qu´une grande quantité d´antimatière a dû être crée après le Big Bang. C´est assez logique, mais où est-elle donc, cette antimatière?
    .........................................................................................

    Je répondrais: dans le même Univers où nous nous trouvons, toutefois gardé à distance par les mêmes force répulsives. .........................................................................................
    J´ai écrit un article à ce sujet. Dans les premiers jours de juillet 1998, donc bien avant que le VLT (Very Large Telescope) au Chili, n´entre en fonctionnement, j´ai déposé mon article auprès du Cartório de Títulos e Documentos de São José do Rio Preto, Brésil. Contrairement à l´opinion de toute la communauté scientifique de l´époque, les premières recherches réalisées au VLT au cours du deuxième semestre de 1998 révélèrent que l´Univers est en expansion à vitesse croissante. En janvier 1999, une série de trois articles basés sur les travaux récents réalisés au VLT furent publiés par la revue américaine SCIENTIFIC AMERICAN pour annoncer au monde que la vitesse d´expansion de l´Univers augmente et non diminue, contrairement à ce qui était généralement accepté auparavant. Ce fait est en contradiction avec la loi de la gravitation universelle de Sir Isaac Newton. La loi de la gravitation comme nous la connaissons. Une généralisation de la loi de la gravitation est nécessaire.
    A ce jour, je ne connais aucune proposition dans ce sens. J´ai essayé souvent, en vain, de publier mon article. De nos jours, soit dix ans après que je l´ai écrit, il est toujours d´actualité grâce aux nouveautés qu´il contient. Vous trouverez cet article sur ce site internet.
    .........................................................................................

    Et pour finir, pour vous prouver que la connaissance arrive à l´esprit de quelques personnages élues comme un don, je vais vous parles de choses dont je n´ai pas la moindre possibilité de démontrer. Je ne possède pas et que je n´ai jamais vu ni entendu parles d´instruments qui permettent de faire ces découvertes. Je désire à peine montrer que la science avance avec la connaissance intuitive. Cela peut expliquer pourquoi j´invoque la muse au début du présent article. .........................................................................................
    Les savants cherchent à prouver ce qu´ils savaient déjà. .........................................................................................
    Dans chaque galaxie d´antimatière il y a de milliards de soleils qui émettent la belumière (lisez "La Belumière – la lumière de l´antimatière"), bouillonnant à des milliards de degrés Kelvin... négatifs!
    .........................................................................................
    .

    Retour